La perte d'emploi du dirigeant

Comment protéger sa perte de revenus lorsque l’on est pas couvert par le Pôle Emploi ?

 

Entreprenez tout en protégeant vos proches ! En France, chaque année, on dénombre en moyenne 65 000 dépôts de bilan et l’on peut estimer qu’il y a au moins autant de révocations de mandat de dirigeants. Au-delà des chiffres, ces situations concrètes de Perte d’Emploi pour les dirigeants révèlent des difficultés financières à venir.

Pour ces anciens dirigeants, la recherche d’emploi est un parcours très difficile : les entretiens d’embauche ne leur sont plus familiers, leur ancien statut peut effrayer de nouveaux employeurs ainsi que leur “échec” passé.

La conséquence est que ces anciens dirigeants ont besoin d’environ 13 mois pour trouver un nouvel emploi.

Votre problématique

Êtes-vous sûr d’être protégé en cas de défaillance de votre entreprise ou d’une révocation de votre mandat ? Seulement 14 % d’entre vous, dirigeants en France, ont un contrat Perte d’emploi. Il faut savoir que la grande majorité des chefs d’entreprises, des dirigeants, des associés et des mandataires sociaux ne peuvent pas bénéficier des indemnités Pôle emploi et se retrouvent donc sans revenu.

Nos solutions

  • Adapter le contrat à vos besoins : dirigeant salarié ou gérant majoritaire, entreprise en création ou in bonis, rémunération avec ou sans dividendes, rémunération fluctuante ou non … ; 
  • Vous garantir une indemnité fixe de 70% à 100% de votre revenu, en cas de perte d’emploi, sur une période de 12 à 24 mois, après un délai de carence d’un an ; 
  • Gérer vos contrats et sinistres avec le sérieux et la rigueur dont nous faisons preuve au quotidien.